Carignanissime

A propos

En Minervois, comme dans toutes les appellations françaises, d’ailleurs, chaque domaine viticole se voit imposer par l’INAO (Institut National desAppellations d’Origine)la nature des différents cépages et leurs pourcentages respectifs.

Rien n’interdit au viticulteur de vinifier séparément le Mourvèdre, ou la Syrah, ou le Carignan, et d’en faire une cuvée séparée.

Tous les sols de Centeilles sont des argilo-calcaires sur grès siliceux, mais on peut dire que les Carignans sont implantés dans les sols les plus maigres et les plus caillouteux de toute l’exploitation.

A cause du types des sols et de l’âge des vignes, les rendements sont très faibles, de 30 à 45 hl/ha environ, et certaines années les productions peuvent même devenir confidentielles (22 hl/ha autour de l’église en 1992.).

Sa personnalité

‘Le nez se montre très sudiste, sur le cacao et les épices, les herbes aromatiques, le cuir. La bouche est chaleureuse, avec une matière ronde, des tanins étonnamment gras pour ce cépage plus souvent en sabots qu’en habits du dimanche’. (Pierre Casamayor – Revue des Vins de France – Juin 1997)

Mariages gourmands

Il libérera des arômes de terroir avec grillades et viandes rouges, charcuteries et cuisine toulousaine. A boire dans les 6 années à venir à 16°.

Défiler vers le haut