TERROIR & SAVOIR FAIRE

Le vignoble

Le vignoble est divisé en parcelles avec des terrasses orientées plein sud, entourées de murs de pierre sèche dans un environnement naturel et isolé.
Nous pratiquons la taille courte (gobelet ou cordon de Royat) mais aussi une taille qui nous permet d’obtenir des vignes en lyre (à double plan de palissage).

Nous entretenons les sols avec des outils attelés : – cadres de charrues avec ou sans versoir-cultivateur à dents souples (Spiroculteur) équipé de pointes ou de rasettes.

Selon la pluviométrie, 3 à 6 façons culturales suffisent en moyenne à maintenir les sols propres.

Aucune fumure n’est appliquée : pour produire des rendements modérés (30-45hl/ha) une plante rustique comme la vigne n’a nul besoin, sauf accident, de fertilisation annuelle dite d’entretien. Quelques apports de composts végétaux sur les plantiers.

La protection phyto sanitaire est largement facilitée par un ensemble de mesures prophylactiques qui diminuent puissamment la pression des maladies : l’ébourgeonnage précoce des troncs et des bras, la méticulosité du palissage de la végétation et un feuillage manuel et bilatéral (80-100 heures de main d’oeuvre par hectare).

De ce fait il n’a jamais été utilisé chez nous aucun fongicide spécifique anti botrytis. 

 Notre démarche de viticulture par nos techniques décrites ici, s’apparente à de l’agriculture dite raisonnée ou durable sans toutefois appartenir à une quelconque regroupement officiel. 

Toutes nos cuvées se veulent, chacune avec leur personnalité, une expression spontanée et sans fard de la seule réalité qui nous semble compter en viticulture : celle du raisin sur son terroir.

Vendanges et Vinification

Nos seules préoccupations sont les suivantes :
1- récolter des raisins aussi “rôtis” que possible
2- les transporter sans écrasement
3- pratiquer un eraflage total
4- maintenir la technique du  “piégeage” du chapeau de marc dans des cuves de petites capacités construites en chêne de Hongrie
5- effectuer des cuvaisons de très longue durée, de 3 à 8 semaines selon les cépages et selon les objectifs visés.

Ces vinifications s’appuyant sur une harmonieuse conjonction cépages / terroirs et une technologie adaptée, nous permettent d’obtenir des des vins aptes à supporter jusqu’à plus de 10 ans de garde avec, sur certains millésimes, des résultats exceptionnels.


À cette règle générale une seule exception : exclusivement cueillis en petites caisses, nos vieux carignans sont vinifiés en macération carbonique “vraie” c’est à dire sans sulfatage ni levurage mais assortis en revanche d’une saignée continue des jus de goutte. Au contraire des cuvées faites en eraflage-foulage, la durée de cuvaison est ici très courte ( environ 1 semaine à 10 jours ) afin d’apporter du fruit et certaine finesse de tanin.

Défiler vers le haut